< page précédente  page suivante  > 

7. Non au nivellement par le bas, destructeur de tout honneur !

Je ne veux surtout pas m’auréoler ni imposer à autrui “ma” vérité ou “ma” morale, cependant je veux aussi lutter contre le nivellement vers la médiocrité imposé par de nombreuses institutions et surtout par beaucoup de leurs supérieurs, par ces décideurs autocratiques qui n’aiment pas être dépassés par l’excellence ou dérangés par l’originalité. Leur pouvoir corrompt, et plus le pouvoir est fort, plus il est corrompu et corrupteur : il avilit celui qui l’exerce et abaisse celui qui le subit.

En relayant les compliments que j’ai reçus des toutes parts, je veux aussi exprimer ma méfiance envers les flatteries derrière lesquelles je perçois quelque désir de récupération voire quelque volonté de manipulation. J’ai supporté, hélas toléré, ce procédé qui consiste à humilier quelqu’un jusqu’à le “casser”, lui ôter les moyens de se défendre, puis l’enjôler pour le récupérer et le recruter sous un étendard séduisant et jusqu’au-boutiste.

Comment dénoncer ces actes passés et résister à ceux qui encore se produisent, sans à mon tour démolir outre mesure leurs auteurs ? Ils se sont ingéniés à me couper les liens familiaux et amicaux jugés profanes et dangereux pour “m’offrir” leur amitié aussi exclusiviste que leur doctrine.

< page précédente  page suivante  > 
Page publiée le 23/12/2018
par Christophe Sobottka (“ChSo”)
index : chso.eu  • miroir : chso.fr 
Me contacter : chso@chso.eu
Facebook :
facebook.com/christophe.sobottka